Get Adobe Flash player

Intervention du Sénégal sur RFI à l’occasion de la COP 24

Les événements climatiques extrêmes se multiplient, la température comme le niveau de la mer montent, le rythme des pluies change… avec plus des deux-tiers de son territoire en zone tropicale, le continent africain est l’un des plus vulnérables au changement climatique, avec une faible capacité d’adaptation. Paroles d’experts.

Invités :
– Benjamin Sultan, climatologue à l’IRD
– Ousmane Ndiaye, météorologue à l’Anacim au Sénégal
– Ibrahima Sy, enseignant chercheur en géographie de la santé à l’Université de Dakar
– Abdoulaye Mare Ndiaye, sous-secrétaire général des Nations unies, directeur des programmes du PNUD
– Rhoda Boateng, coordinatrice du programme sur les changements climatiques pour l’Afrique à la Confédération interntionale des syndicats
– Babacar Sylla en charge des questions environnementales à la Confédération Nationale des Travailleurs du Sénégal
– Mansour Cherni, en charge des questions climatiques à l’Union Générale des Travailleurs Tunisiens
– Jean-Luc Chotte, chercheur à l’IRD, référent scientifique de l’initiative 4 pour 1000
– Seyni Nafo, ambassadeur climat du Mali et porte-parole du groupe africain
– Laurence Tubiana, directrice de la Fondation européenne pour le climat.