Get Adobe Flash player

ACM

ACM
Le Directeur général de l’ANACIM, Monsieur Maguèye Marame NDAO, Président du Groupe régional de planification et de mise en œuvre de la région Afrique et Océan Indien (APIRG) a présidé la Première réunion de coordination, entre la région Atlantique Nord (NAT) et la région Atlantique Sud (SAM), relative à la gestion du trafic aérien traversant le corridor EUR/SAM, le 31 janvier 2019 au bureau régional de l’OACI basé à Paris, en France.
La réunion a enregistré la participation des Etats membres de la région NAT et SAT, notamment le Canada, les Etats Unis d’Amérique (USA), la France, l’Angleterre, l’Islande, l’Espagne, le Portugal, le Danemark, le Sénégal, l’Afrique du Sud, le Ghana, Trinidad Tobaggo, et celle de l’industrie particulièrement des ANSPs. Ainsi étaient présents l’IATA, l’ASECNA, l’IFALDA, Rolls Royce, Irridium etc… et l’OACI (les bureaux WACAF, NAT et le siège Montréal).
Cette réunion avait pour objet de permettre aux deux régions d’identifier des domaines prioritaires de coordination, pour leur mise en œuvre harmonisée dans le corridor EUR/SAM, en vue d’une gestion optimisée des vols.

Ladite réunion était précédée de la réunion NATSPG2030 (Programme Spécial du Groupe Atlantique Nord 2030) qui s’est tenue du 29 au 30 janvier 2019 au même lieu et qui portait sur l’élaboration d’un futur concept d’opérations NAT à réaliser de manière efficiente et opportune dans le contexte des défis et des opportunités à l’horizon 2030 pour une gestion optimisée des vols dans l’atlantique nord et le corridor EUR/SAM.

En effet, à l’horizon 2040, on constate une vraie saturation de l’espace aérien de la région NAT et une augmentation notoire du trafic aérien dans le corridor EUR/SAM.

desserte_acm
Schéma: Densité du trafic à l’horizon 2040 dans le monde